Powered by ZigaForm version 3.9.4.8

Impact des attentats du 13 Novembre sur les consommateurs en CHD : un mois après, quel bilan ?

Réservations annulées, lieux culturels et magasins fermés, lieux publics boudés… Les attentats du 13 Novembre dernier ont eu des conséquences immédiates sur Paris, mais également dans le reste du pays, notamment en termes de consommation.

CHD Expert a voulu mesurer l’impact de cet événement tragique sur les habitudes de consommation hors domicile des français. Certes, les baisses de consommation ont été évidentes quelques jours après le drame, il y a désormais une consommation avant et après attentats, mais qu’en est-il un mois plus tard ?
Doit-on s’attendre à une psychose nationale qui pourrait faire chuter l’activité économique des acteurs de la CHD française ?

Une consommation revue à la baisse pour un tiers des français

Pour quasiment 3 français sur 10, les attentats du 13 novembre dernier ont eu un impact sur leurs habitudes de consommation durant le mois écoulé.
Le sentiment général des français reste la méfiance et la crainte de sortir de chez eux, notamment lorsqu’il s’agit de se rendre dans des lieux publics susceptibles à leurs yeux d’être attaqués.

Les habitudes de consommation après attentats subissent donc de grands changements, liés directement à ces évènements. Les sorties culturelles telles que le cinéma, le théâtre et les concerts sont évidemment directement impactés, ainsi que les repas pris au restaurant.
Les centres commerciaux, lieux les plus actifs en termes de fréquentation sont plus inquiétants à visiter sur l’ensemble du pays aux yeux des consommateurs (plus d’un consommateur sur 10 déclare avoir réduit ses visites).

Restaurants et cafés-brasseries, les lieux les plus impactés

Parmi les lieux les plus impactés se retrouvent naturellement les restaurants, et cafés-brasseries.
En effet, parmi les français ayant changé leur consommation depuis les attentats, 1 personne sur 2 déclare que ses sorties au restaurant à table et en brasserie ont diminué depuis un mois.
Le domaine de l’hébergement est également touché : 45% des personnes ont revu leur séjour en hôtellerie sur les 30 derniers jours.

La restauration rapide semble quant à elle être sensiblement moins impactée, 37% s’y seraient moins rendus durant le mois dernier. Elle est suivie par les boulangeries-pâtisseries, pour lesquelles 77% des français déclarent ne pas avoir changé leur rythme de fréquentation.
Cette tendance pourrait s’expliquer par le fait que les consommateurs sont amenés à rester moins longtemps sur place.

Zoom sur l’Ile de France, naturellement plus affectée

En Ile de France, ils sont 42% à confirmer que les attentats ont modifié leur quotidien et leurs habitudes de consommation, en notant principalement que la restauration à table a été impactée à un niveau légèrement supérieur aux centres commerciaux.

Les tendances en termes de baisse de fréquentation par lieux de consommation hors domicile sont sensiblement les mêmes qu’à l’échelle nationale, mais les impacts sont plus importants. En effet, 64% des parisiens ayant changé leur consommation déclarent être moins allés au restaurant ce mois-ci. Ils ont également tourné le dos aux cafés-brasseries, 57,5% ont vu leur fréquentation diminuer.

Les tendances en termes d’hébergements, de restauration rapide et de boulangeries-pâtisseries sont également les mêmes en Ile de France que pour le reste de la France.

Un avenir de consommation encore flou

L’avenir est encore flou, et les français ne savent pas si leur quotidien pourra reprendre son cours normal d’ici les mois qui viennent, et cette tendance s’enregistre aussi bien en Ile de France qu’en France entière. (65%)

Ces chiffres nous donnent un aperçu de l’état actuel de la consommation hors domicile française, qui encore timide et très fragile. Mais ne seraient-ils pas à relativiser pour les exploitants, lorsque l’on constate que 70% des français et 58% des parisiens déclarent continuer de vivre comme avant ?

 

 

Selon Nicolas Nouchi, directeur général de CHD Expert Europe : « La semaine qui a suivi ces horribles évènements a laissé place à un Paris désert en restauration, en particulier le soir. On note par cette étude, au delà de la distorsion Paris-Province, une volonté de vouloir continuer d’avancer avec cependant une volonté d’éviter dans la mesure du possible les bains de foule. Ces résultats traduisent une baisse significative de la restauration à table et de l’hôtellerie depuis cette période. Il faut les rapprocher de la perception des exploitants, que nous interrogeons actuellement. »

Enquête consommateurs redressée, réalisée le 13 Décembre 2015 auprès d’un panel de 1000 répondants en France.
Pray for Paris

 

 

A propos de CHD Expert
CHD Expert est le leader mondial de la Collecte, Gestion et Analyse de l’Information marketing sur les marchés de la Consommation Hors Domicile (CHD). Depuis plus de 20 ans, CHD Expert assiste (en Europe, Amérique du Nord et Asie Pacifique) les fournisseurs et les principaux acteurs de ces marchés, en leur fournissant une vision globale et une meilleure compréhension de la CHD. Avec sa base de données de plus de 4 millions d’opérateurs, ses outils web ou ses études de marchés, CHD Expert accroît l’efficacité des actions commerciales et marketing de ses clients.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter Tél : 04 26 72 90 00 – [email protected]

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.